Comment attendrons-nous ???

Et je vais, dans l’obscurité, relire cette lettre en pensée, je vais pour vous me caresser…désir fou, depuis ce matin..; comment attendrons-nous ???

83071847_pLe corps est détendu… l’imagination s’envole vers cet amant magnifique de qui est venu tant de plaisir… elle relit en pensée tous les délicieux messages reçus depuis le début de cette étrange relation… elle s’étonne encore d’avoir accepté de tels propos… ses deux mains empaument ses seins et elle pense soudain qu’il les aiment ces deux seins… elle les rapprochent et imagine que le vit de son amant est emprisonné entre ces deux mamelles… elle se souvient de cette photo prise devant sa nouvelle voiture et du geste qu’elle a eut de soulever sa poitrine de ses deux bras… elle n’a pas osé découvrir sa poitrine et l’offrir dans un de ces actes indécents qu’il réclame toujours… ce sera pour une autre fois… elle imagine comment elle fera pour lui envoyer ces photos de ses seins, de son con, de ses fesses… les deux bouts de seins se rappellent à son projet de jouir en pensant à lui… elle les caresse et en retire encore des images fortes… elle revoit cette tête branche… elle ressent cette bouche sur chacun de ses seins tétant, léchant et mordillant… son corps se détend soudain… elle veut autre chose… pourquoi n’a-telle pas accepté d’acheter ce vibro dont il lui parle toujours… un vibro… elle n’ose pas dire godemichet… mais elle sait qu’un jour elle voudra tenter cette expérience…

0528e1dde4abe5a933bdb0f810a41af4.image.532x550.En_accordant_les_instruments__Click_Image_to_CloseAlors faute de gode voici un doigt qui effleure son sexe… elle ne résiste pas à la pensée de ce cunnilingus de légende… comme elle a apprécié ce baiser !… et avec si peu de réticence… elle avouerait même une certaine volonté de se faire sucer… elle savait d’avance que ce serait bon de se faire sucer par lui… et ces cris qui sont venus d’elle à chaque instant… cette extraordinaire émotion qui l’a submergée lorsque sa langue la pénétrée ou lorsqu’il a touché son clitoris… elle essaye de reconstituer l’acte avec ses deux mains… mais ce n’est pas la même chose… alors elle pose un doigts sur son clitoris et se branle tout doucement… elle le sent qui gonfle soudain… elle sent son sexe qui mouille… elle s’humecte le doigt en le plongeant dans le con et revient caresser, honorer le clitoris… cette fois c’est le bon moment un léger spasme s’empare de son corps et elle se laisse emporter par le plaisir… pas de cris, un simple grognement accompagne cette première onde… mais elle ne peut s’en satisfaire et continue sa caresse… une seconde fois le plaisir s’empare de son corps… elle serre très fort les cuisses… se mord la paume de la main pour ne pas hurler… laisse retomber le plaisir et poursuit sa caresses… des images fortes lui reviennent… elle le voit sur elle la surplombant de son quintal comme il aime dire… il la baise somptueusement… elle voit son visage se crisper sous le plaisir elle sent son dard qui vibre, elle imagine un fleuve de sperme lui coulant dans le ventre… l’image est si forte qu’une troisième fois elle succombe au plaisir… les transes sont cette fois plus fortes… les spasmes sont plus longs et le retour au calme se fait attendre… elle s’apprête alors à s’endormir en se lançant dans un tout dernier souvenir… elle se revoit coucher contre ce corps énorme qu’elle vient de faire jouir… elle contemple son visage et se souvient de ses larmes versées sur son sort… elle revit les mots de consolation qu’il lui a distillé au dessus de son bras… elle pense soudain que ce petit échange de tendresse s’est suivi d’une extraordinaire et audacieuse tentative de sa part… elle est descendu vers ce vit sans vie… et à tenter avec succès de le réveiller… elle revoit ce sexe s’éveillant soudain et dévoilant une splendide érection… elle ne peut s’empêcher alors de toucher à nouveau son clitoris qui lui aussi bande… 50aec4307a4ac9e5130737bf52388e45.image.194x200.Tantalusc’est aussitôt une véritable avalanche de spasmes qui la secoue soudain… elle voudrait qu’il soit là pour la voir se tordre de plaisir… elle voudrait qu’ils soit là pour la tenir aux hanches, aux fesses, aux épaules… elle voudrait son vit dans son con, sa bouche sur son con… elle voudrait tout… le plaisir s’estompe soudain… elle n’en peut plus et pourtant sa main ne quitte plus son sexe… elle sait qu’une ultime salve sera bientôt tirée… elle la surveille… elle l’attend…

Elle suit ce plaisir qui monte en elle et cri soudain pour ce dernier spasme aussi brutal que bref… elle s’écroule les bras en croix sur la couche… et s’endort…

 

Publicités

Obsédée !

erotic-hands-750Servir ce repas… être tout sourire et à disposition… répondre… interroger… et pourtant entre mes cuisses ce clitoris ne me laisse pas une seconde de répit… dans la cuisine toute seule je n’ai pas pu m’empêcher de le toucher pour tenter de le calmer… rien n’y fait… j’ai le feu aux fesses… mon con est un incendie permanent .. je vois son sexe dans le moindre objet phallique… tous les objets deviennent phalliques…

Chaque bouchée prise me ramène à lui… je vois sa bouche me dégustant le con… je sens sa langue me pénétrant… encore un sourire… je ne vais pas jouir ici à table… non ! Mais qu’est-ce que j’ai envie de baiser… qu’est-ce que j’ai envie qu’il me baise… par devant par derrière… comme il voudra… comme j’ai envie de le sucer de le boire… je serre un peu les cuisses … cela passera… mais pas du tout… il continue de bander ce clitoris…

Ce soir, seule dans mon lit je vais me branler en regardant la photo de son vit… celle où l’on voit son sperme coulant le long de ses doigts… sperme le mot de trop… et ce désir encore et encore…

Pas le temps pour une bonne branlade… le plaisir est là, comme toujours quand je pense à lui, quand j’imagine qu’il me fait l’amour, qu’il me baise, qu’il me prend, qu’il me pénètre, qu’il m’encule, qu’il me viole, qu’il va jusqu’au bout, qu’il abuse de moi de mon con de tous mes trous, je n’ose plus dire le mot, mais je sais déjà qu’il va m’offrir le plus vibrant de orgasmes en m’enculant… qu’il me fera mal par ses coups de reins, qu’il m’inondera de son jus… j’aime qu’il se répète, de plus en plus, c’est délicieux… et je le sens en moi… je le sens par derrière…

My god ! Where have you got all that?

tumblr_m2qukfPkV21qz7ltxo1_500w_4F885F6CC5828A54FD32B78C04A285F3

w_9F5412F489C5C1240189D555349AE170

 

 

 

 

 

vagina, pussy, bearded clam, vertical smile, beaver, cunt, trim, hair pie, bearded ax wound, tuna taco, fur burger, cooch, cooter, punani, snatch, twat, lovebox, box, poontang, cookie, fuckhole, love canal, flower, nana, pink taco, cat, catcher’s mitt, muff, roast beef curtains, the cum dump, chocha, black hole, sperm sucker, fish sandwich, cock warmer, whisker biscuit, carpet, love hole, deep socket, cum craver, cock squeezer, slice of heaven, flesh cavern, the great divide, cherry, tongue depressor, clit slit, hatchet wound, honey pot, quim, meat massager, chacha, stinkhole, black hole of calcutta, cock socket, pink taco, bottomless pit, dead clam, cum crack, twat, rattlesnake canyon, bush, cunny, flaps, fuzz box, fuzzy wuzzy, gash, glory hole, grumble, man in the boat, mud flaps, mound, peach, pink, piss flaps, the fish flap, love rug, vadge, the furry cup, stench-trench, wizard’s sleeve, DNA dumpster, tuna town, split dick, bikini bizkit, cock holster, cockpit, snooch, kitty kat, poody tat, grassy knoll, cold cut combo, Jewel box, rosebud, curly curtains, furry furnace, slop hole, velcro love triangle, nether lips, where Uncle’s doodle goes, altar of love, cupid’s cupboard, bird’s nest, bucket, cock-chafer, love glove, serpent socket, spunk-pot, hairy doughnut, fun hatch, spasm chasm, red lane, stinky speedway, bacon hole, belly entrance, nookie, sugar basin, sweet briar, breakfast of champions, wookie, fish mitten, fuck pocket, hump hole, pink circle, silk igloo, scrambled eggs between the legs, black oak, Republic of Labia, juice box, Golden Palace, fetus flaps, skins, sausage wallet. Holiest of Holies, sugar hole, The Death of Adam, home plate, Deer Hoof, Golden Arches, Cats Paw, Mule Nose, Yo Yo Smuggler, Mumbler (Aussie), Dinner Roll, Crotch Waffle, Piss Fenders, crack, Melvin, Dove Breast, Brakepads, Vedgie, Slurpy, Vacuum Vulva, Pastrami Flaps, Hot Tamaki Walk, Buffalo Gums, Rooster Jaws, Wagon Ruts, Beaver Teeth, Mumble Pants (Sweden), Ninja Boot, Marcia (Aussie), Skin Canoe, Fatty, Mossy Jaw, The Big W, Chia Hole, Lip Jeans, Beetle Hood, Hungry Minge, Sausage Wallet, Front Bottom, Welly Top, Frum, Pancake Fold, Tongue Roll, Bologna Flap-Over, Furrogi (Poland), Fortune Nookie (China), Bearded Taco, Calamari Cockring, Displabia, Slot Pocket, Bluntfrunt, Fishamjig, Pole Magnet, Pocket Pie, Clamarama, kitty cage, Chicken’s tongue, Conch shell, Crack of heaven, Dog’s mouth, Door of life, Fly catcher, Fruit cup, Jelly roll, Lobster pot, bunny tuft, KNISH, her asshole neighbor, lotus, nappy dugout, moneymaker, womens weapon, tackle box, bone hider, red sea, pizzo, JIZZ RECEPTICLE, The Helmut Hide-A-Way, hairy heaven, furry 8 ball rack, crave cave, arbys with fur, fish canyon, toolshed, snake charmer, Furby, Enchilada of love, Ham sandwich, Camarillo brillo, Brazilian caterpillar, dick rack, boy in the canoe, flesh tuxedo, Mound of Venus, queef quarters, Venus butterfly, cooter, cream canal, poontang pie, wet mark, private area, thresher, punash, salami garage, tunnel of love, slurpee machine, pink cookie, penalty box, ground zero, meat crease, bait, birth canal, holy grail, pole hole, pork pie, fuzz bucket, one-eyed python trail, bubble gum by the bum, stink rink, theme park, saloon doors, pink truffle, bitter & twisted, burger bar, meat counter, temperamental ringpiece, python syphon, big bud, the Wombsday Book, the condo downstate, snake lake, the indoor barbecue, pound cake, beef tomato, tickled pink, launch pad, horn of plenty, the indoor picnic, hamper of goodies, flapped bap, bonefish, close encounter with the turd kind, sperm bank, man’s charity bash, bush tucker, midnight dip, the one-door vulva, the welcome opponent, the Twatlantic Ocean, temporary lodgings, field of dreams, bean, cooze, old catchers mitt, devil’s hole, lucy, pish buffet, pooswaa, poonaner, davey jones locker, pink panther, tinker bell, south mouth, dick eater, wonder bread, wolly bolly, foxhole, hot pocket, head catcher, Lawrence of A Labia, silk funnel, dick driver, purple people penis eater, meat curtains, ponchita, cherry pop tart, fat rabbit, scunt, pee jaws, mingus, The Notorious V.A.G., stench trench, poon jab, nappy dugout, babyoven, penis parking, cooter muffin, the promised land, cock pocket, cha cha, the shrine, bitch ditch, fury pink mink, mammal hole, ever-lasting cum stopper, the toothless blow job, happy flappy, wilt chamberlian’s daily glove, the code defierthe salt water taffy factory, mommy’s pie, the easy bake oven, the deflower patch, the virginator, the schlong sucker, the dea bone patch, the vegitarian’s temptation, the vegan store, the blow hole, the pump protector, bag pipe, Spitball Bullseye, meat wagon, pickle stinker, jezebel’s smell, yoni, willys haven, scrumpter, peach, sweat box, yeast pocket, penis warmer, tampon tunnel, penis pothole, cucumber canal, egg drop Box, sperm shack, dick dungeon, cock curator, b.o.b.’s bungalow, mommy parts, tuna pot pie, nice slice, peter vise, cock sock, rack of clam, peters grove, penis purse, grandest canyon, fish dish, banana box, tuna spread, pink portal, count fapula, red river gorge, happy valley, revolving in/out door, baby zipper, richards house, stop-n-pop, bone polisher, packin shack, weiner wrap, clap trap, camel toe, dildo hotel, axe gash, pearl hotel, sea food six pack, clam canal, coose canal, dick deposit, wand waxer, vidgie, erie canal, candy kiss, gauntlet, round mound of beehound,lick n’ stick, lap flounder, tomahawk chop, chin-chin, pachinko, cuntry pie, lip tip, the big casino, one eyed worm hole, amazon forest, cock cave, fuck donut, coochie pop, babby, wet seal, pissy froth hole, bald biscuit, the unmentionable, mans ruin, peeshie, hairy potter, courtney cocksleve, panty hamster,deep pink, jaws of life, gizmo, faith, cock magnet, slippery slide, Meat tunnel, pink heaven, squid, dick basket, hot spot, poochika, pudding, bowl, love cave, squeeze-box, quim, honey pot, the bone collector, goodie basket, depository, pink turtleneck, bread-box, little debbie, pole hole, pandora’s box,snail tracker, cuntzilla, homebase, pud pocket, bear trap, indian bones and the temple of poon, chanch, big montana, noochie, choot, golden valley, nappy roots, dick mitten, mystical fold

Sieste en délire !

ImageIl me tardait de vous raconter mon petit quart d’heure de sieste, ou plutôt de vous relater mes pensées…

Nous nous reposions, l’un près de l’autre, légèrement vêtus…nous lisions, moi, un livre, vous un journal…

Tout était calme…nous étions bien…soudain une idée me traversa l’esprit…

Une idée très liée à un appel pressant de mon corps…

Lisiez-vous vraiment ou sentiez-vous venir vous aussi une certaine demande…

Votre visage était caché par votre journal.

Mon regard fut attiré par un mouvement imperceptible en haut de vos cuisses jointes…

Mais je vous imagine surtout écrivant ce texte… tout est permis dans ces pensées que je ne vous raconte pas pour ne pas troubler votre inspiration.

scarletfannycoverEt sous le pagne léger posé négligemment sur vos reins, ce mouvement s’amplifiait…une bosse bientôt apparaissait sous le tissu…n’y tenant plus je m’approchai…vous lisiez…

J’ôtai doucement ce voile …le spectacle fit me retenir la respiration…quelle splendeur…reposant encore un peu sur des testicules appétissants, un sexe d’homme, ton sexe, gonflait lentement…ma main alors glissa entre tes jambes, sans le toucher, et commença une caresse circulaire sur cet endroit légèrement plus dur, une caresse qui amplifiait votre désir et le mien…car la seule vue de votre désir croissant amplifiait le mien…il est maintenant dressé, rigide, dressé dans l’attente de …

Je m’installai sur vous…vous lisiez, vous ne bougiez pas…

Je m’empalai doucement…nous étions si étroitement soudés que je pus m’étendre sur vos jambes…mon sexe face à vous…le journal s’abaissa alors, vous aviez le spectacle de votre sexe dans le mien…alors votre main se posa sur mon clitoris et un doigt commença une caresse légère…glissant ce doigt le long de votre sexe pour aller chercher quelque gouttes et rendre meilleure la caresse …quel bonheur…

2009120610350354_20060503075705_avril_fanny_hill_03Alors je me relevai, assise sur vous, je fis un demi-tour, vous étiez toujours solidement enfoncé en moi…vous regardiez mon dos…qu’allais-je faire ?

Je m’allongeai sur vos jambes, ma tête presque sur vos pieds; j’écartai un peu les jambes, mes fesses étaient juste sous vos yeux…

L’offrande était si belle qu’il eut été offensant de décliner une telle offre… Les fesses étaient d’une beauté étonnante… des deux mains l’homme osa les toucher… les caresser délicatement… les mains volaient plus que caressaient et la fine peau vibrait sous ces très légers attouchements…

Le corps de la belle ne bougeait pas ses seins reposaient sur les jambes de son amant… elle attendait…

Les deux pouces vinrent se placer au beau milieu de la raie et écartèrent les fesses découvrant un anus si fringuant et si touchant… les deux pouces commencèrent l’approche de ce lieu si sensible et la belle aida soudain en empoignant elle-même ses deux lobes… écartelée, offerte, impudique, elle voulait être tout cela pour son amant… le spectacle était divin… un sexe bandé dans un con mouillé à souhait et au-dessus un anus tentateur…  

Mais elle se releva doucement…le dos sur la poitrine large et ferme de l’homme …celui-ci baisa ses cheveux …puis d’une main prit la base de son sexe et de l’autre reprit sa caresse sur ce clitoris maintenant excité et dur…les caresses simultanées eurent vite raison de cette retenue et un orgasme violent, infini s’empara des deux amants qui ne faisaient plus qu’un, plus qu’un être de plaisir… et qui auraient souhaité que ce fût sans fin…

81937530_pEt cette offrande lui faisait presque peur…

Tout doucement, il retira son sexe humide, et en plaça le gland sur l’anus de son amante… il ne pouvait aller plus loin… un mouvement de reins qu’elle voulut approbateur l’y encouragea… il força légèrement son mouvement… un anneau si étroit… mais il avançait… le gland fut soudain absorbé… une étrange douleur… était-ce vraiment de la douleur ?  Il continua son geste … il avançait, il s’enfonçait en elle …que ressentait-il, que ressentait-elle?

Je ne sais…aretin2

Là c’est beaucoup mieux… c’est doux étrange et excitant à la fois… cet interdit me charme de plus en plus… pourquoi… comment… quand… douleur… plaisir… hésitation… pénétration… dureté… acceptation… ouverture… tant de mots qui pleuvent des larmes de joie d’inquiétude et de tendresse à la fois… toi moi dans cette aventure… quelle extraordinaire plaisir que cette route vers l’un et vers l’autre…

Aviez-vous déjà vécu cela… peut-être votre premier acte d’amour…

C’est certainement cela, un acte d’amour …oui je crois que c’est ainsi que l’on peut dire…

Et j’aime cela aussi : »…cette route vers l’un et vers l’autre… »

Remettons-nous au travail, après ces délicieux échanges.

Désir du petit matin !

Bonjour…

florilege9

Désir du petit matin
Le jour n’est pas encore levé…

 

Emergeant à peine

D’un profond sommeil

Bonheur

De te sentir

A mon côté…

 

Silence

Pas un mouvement

Le seul bruit régulier

De ta respiration…

Tu dors encore…

 

Ma main te cherche

Effleure ta cuisse

Sans te réveiller…

Et se pose sur elle

Doucement…

 

Et naturellement

Remonte

Légèrement

Saisit

Délicatement

Cet objet de chair vivant

Qui se déplace seul

Au contact de ma peau

 

Qui se transforme

Qui se dresse

Lentement

Lentement

 

Alors

Silencieusement

Ineluctablement

Ma bouche saisit sa proie

L’enferme

Et attend…

 

Attend …

Frémissements

Palpitements

Mes lèvres enserrent

Une douce

rondeur

 

 

Ma langue glisse

Fente délicieuse

Déchirure exquise

 

Et cet objet

Emplit ma bouche

Et mon désir

Me submerge

 

Doux et profonds

mouvements de ma bouche…

 

Tu dors encore…

Alors, délicatement

je me redresse

et te chevauche

et ton sexe

me pénètre

et je me couche sur toi

 

Attente…

 

Ne vivent et ne palpitent

que nos deux sexes

l’un dans l’autre

étroitement unis

 

Et brutalement

Irresistiblement

Une onde nous submerge

et dans un soupir sauvage

L’un et l’autre

Nous jouissons…

 

Volupté…

Mon merveilleux, mon magnifique amant…

Plaisir, émotion, bonheur, espoir, désir, étonnement, volupté, délectation…tout cela, je ne sais dans quel ordre, tout cela, par un samedi après-midi…seule au monde avec vous…

klimt_kiss_2

Un baiser

Un baiser, doux, puis vite passionné et brûlant…décuplant un désir contenu…

Vous faites alors glisser ma robe sur mon épaule…un sein découvert, une main, forte et chaude sur ce sein…

Votre bouche encore prend la mienne…puis, vous chevauchant, presque nue alors, je veux glisser la main sous votre vêtement…mais non, c’est vous qui dirigez, et je me plie à ces ordres si doux, en un consentement complice et confiant…

Je me livre à vous, je me soumets, je m’abandonne…

Délices…délices…délices…

Vos lèvres expertes, votre langue si habile…entre mes jambes entrouvertes…onde pénétrante, flot voluptueux, mon corps n’existe plus que sous cette caresse…

Jouissance et bonheur, bonheur et jouissance…toi, ma passion, mon amour, tu me fais jouir, jouir, jouir…

Mais soudain l’envie de toi m’envahit, l’envie de te sentir entrer en moi, me pénétrer, m’emplir, me caresser tout au fond de mon ventre …

 Ces quelques secondes qui me séparent de ton sexe m’affolent…je te veux…je veux ce sexe que j’adore et que je peux sentir encore en écrivant ces lignes…

Connaissez-vous mon amant ?

Un matin je me suis réveillée avec l’ambition folle de le séduire…

florilege3

Pour le séduire

Ma vive, très vive admiration facilita en quelque sorte ce projet… Dès le premier regard, je me le suis accaparé en utilisant tous mes charmes, toute mon énergie toute mon imagination…

Récompensée je l’ai été par des moments extraordinaires passés à ses cotés… Et il y eu tant de premières fois plus merveilleuses les unes que les autres…

La première caresse solitaire pour calmer le désir… comment a-t-il pu me convaincre de faire ce geste impensable avant sa rencontre… que suis-je devenu sinon un objet de plaisir…

Le premier regard… oh je ne l’oublierai jamais… sur ce quai de gare cette vision impensable… ce désir immédiat qui a envahit tout mon corps…

Le premier baiser sur la bouche… je le voulais tendre, amoureux… il fut exploratoire et attentif… quand soudain je sentis ses mains sur mes épaules… il m’a plaqué fortement contre lui… et sa bouche couvrit la mienne, sa langue s’imposa en moi et je planais.

La première balade de mes mains sur son corps… il était là, assis sur ce divan… il me laissait faire et mes mains le touchait de partout… les épaules, le torse, les bras, le ventre… et j’osais alors glisser une main vers son vit… la sensation fut forte et vive…

La première fois où nous sommes retrouvés seuls dans une chambre… c’était impressionnant… je n’en revenais pas de mon audace de mon inconscience, de ma folie…

La première fois où j’ai découvert son sexe… lui me rend fou et alors que dire de son sexe…

!B8ohIZgEWk~$(KGrHqN,!g0EzeerODfWBM3pI(Gc)w~~0_35

Son sexe me rend fou

La première fois où il m’a pénétrée… sensation belle et forte de plénitude… tout cela pour ça… cette pénétration…

La première fois où j’ai été écrasée sous son poids… oui ce fut une étrange sensation de le sentir peser de tout son poids sur moi…

La première fellation… encore une audace qui me surprend… je le chevauche depuis un moment… son sexe me pénètre et c’est moi qui gère tous les mouvements… entrée sortie, avancée… serrement des cuisses relâchement… et soudain je descend de cheval et approche ma bouche de ce vit turgescent et suintant de mon jus… je le gobe, je le suce, je l’aspire… plus tard il me dira que j’ai été un peu brutal… mais c’était bon de sucer et branler cette chose objet de tous les fantasmes.

florilege9

La première cravate de notaire

La première prise par l’arrière… il me pénétra tout simplement en levant une de mes jambes… et dès qu’il fut introduit il me bascula sur le ventre et me baisa… longuement, somptueusement… lourdement… son vit entrait et sortait… pénétrait jusque au fond et se retirait… ses coups de reins me plaisaient… je les supportais avec délice… un jour je lui proposerais de m’enculer… en lui disant ce qu’il attend de moi… yes do it…

Le tout premier orgasme… et je ne me souviens même plus de ce tout premier tant il fut suivi de nombreux autres…

Les premières larmes de plaisir… il avait prévenu de cette séquence et elle se produisit effectivement… ces larmes redoublèrent mon désir et je rapprochai mon visage d’un sexe inerte et mou… ma langue, mes doigts, mon souffle… que sais-je encore… tout cela peut-être pour une nouvelle bandaison dont je profitai pleinement en l’enfournant dans mon con… 

amandine-dore-295x32

Je te trouve enfin

Les premières confidences… elles furent belles ces petites phrases dites au dessus d’un coude… mon corps est étendu le long du sien… je ne suis pas encore rassasiée… j’accepterais volontiers un nouveau petit tour de manège… le désir fut décuplé lorsque je l’entendis me dire tu es belle ma Caty, j’idolâtre tes seins, je suis en extase devant ton corps, tes yeux sont si brillant d’amour, je t’aime…

Mais la première fois la plus extraordinaire a été ce samedi après-midi où il repoussa toutes mes initiatives, défit mon soutien gorge, enleva ma robe puis ma culotte, me coucha sur le dos et s’installa entre mes jambes pour me sucer et me boire… jamais je n’avais ressentie une pareille caresse… jamais je n’avais osé accepter un tel geste… mais ce fut divin… je n’arrêtais pas de jouir et tous ces mouvements des lèvres ou de la langue étaient justes à propos, bien venus acceptés espérés même… ce personnage suce comme un dieu…

florilege5

La première fellation

Lorsqu’il prend possession de votre con…le silence se fait …charme, séduction, enchantement … et extase…

Et lorsqu’il vous suce, sa bouche s’empare de vous et vous emporte et vous fait chavirer le cœur… et le corps…

Comment vous dire le trouble qui s’empare de moi dès que je le vois, dès que je l’entends ?…

Comment décrire ce magnétisme qu’il exerce sur moi et dont ma volonté n’est pas assez forte pour m’en libérer?…

Comment exprimer cet embrasement, cette exaltation, ce tumulte intérieur qu’il a fait naître en moi ?…

Je vous dois ce dernier aveu… il me donne toujours envie de faire l’amour, mon sexe se mobilise à mon insu et est toujours préparé aux assauts ravageurs de vierges… je le vois et mon corps fond de désir… je l’entends et mon sexe se mouille instantanément… mon clitoris bande et réclame une caresse… 

Illustrations de Amandine Doré