La pucelle endiablée (suite 9)

vrbw_tumblr_com_20120505

  • Es-tu heureuse ma belle ?
  • Oui ce soir je le suis grâce à toi ! Mais demain se sera…
  • Ce sera un autre jour ! Plus je te regarde et plus je te trouve belle !
  • Tu m’intimides !
  • Non c’est la vérité ! Et pour une pucelle, je te trouve drôlement endiablée !
  • Endiablée ! Cela veut dire quoi !
  • J’ai parlé tout d’abord de pucelle, c’est-à-dire que tu es vierge ! Tu ne l’est plus d’ailleurs ! C’est-à-dire que tu n’as jamais eu de relation. J’ai ajouté endiablée parce que je t’ai trouvée fougueuse, pétulante, vive…
  • N’en jetez plus !
  • Mais aussi, sensuelle, impertinente, indocile, effrontée, effrénée, sauvage, coléreuse, débridée, déchainée, démoniaque, insupportable quelques fois, difficile à convaincre mais facile à baiser, curieuse de tout, bref en un mot amoureuse de l’amour !…
  • Tout cela c’est moi !
  • Oui ! Et le tout est une femme dont j’ai apprécié le regard troublant, le sourire éclatant, les caresses géniales…
  • Tu exagères !
  • Pas du tout ! Laisse-moi continuer…
  • Non laisse-moi t’interroger Comment as-tu trouvé mes fesses,
  • Agréables à regarder, excitantes à toucher !
  • Mon ventre,
  • Un petit peu rond avec un beau nombril !
  • Mes reins,
  • Agréables à tenir ! Souviens-toi lorsque tu me chevauchais
  • Mes cuisses,
  • Elles sont la douceur même, surtout à l’intérieur : je les aime quand elles sont bien écartées
  • Mes chevilles
  • Fines sans plus : mais j’aime tes pieds, je t’ai sucé avec délectation les orteils…
  • Mes lèvres !
  • Douces : si tu le permets tu as une vraie bouche à pompier,
  • Ma vulve
  • Accueillante. Les lèvres sont parfaites, je l’ai trouvé longue !
  • Mon sexe,
  • Insondable ! Je ne suis pas arrivé à toucher le fond !
  • Pourtant tu es bien gaulé !
  • Mon jus, comment tu dis… Mon stupre !
  • Délicieux… Tu m’as régalé plusieurs fois !
  • Mon clitoris !
  • Amusant à exciter !
  • Mes fesses !
  • Divines ! surtout lorsque tu les écartes pour me montrer ton anus
  • Mon anus !
  • Avis mélangé : au doigt il est doux, à la langue il est fameux… Reste à essayer ma verge. Je te dirai après !
  • Tu n’as rien dit de mes oreilles
  • Les lobes sont très érogène… Je l’ai bien senti… Et lorsque j’ai mis ma langue dans ton oreille, j’ai presque déclenché un orgasme ! Exacte !
  • Oui ! Tu as raison ! Et ma technique de fellation
  • Parfaite puisque que tu as une bouche à sucer une bite… Mais tu n’as pas encore bu mon sperme !
  • J’aimerais bien ! Mais je l’ai goûté ton jus ! Et mon dos tu ne m’as jamais caressé le dos !
  • Mais si ! Mais si ! Je t’ai caressée de partout
  • Et ta préférence !
  • Ton sourire Berthe, ton sourire dans des moments bien précis… Lorsque tu m’accueiles en toi, quand tu m’invites à te prendre et surtout lorsque que tu reviens d’un orgasme… Ton sourire veut dire merci !
  • Qu’elle note me donnes-tu !
  • Une amante ne se note pas !
  • J’insiste !
  • Alors ! Sans hésitation 18 sur 20 ! Alors pour toi ce sera 19 sur 20 !
  • Et pourquoi pas 20 !
  • A cause de ta brutalité lorsque tu m’as fait mal !
  • Mais ! Non ! Mais Non ! je me dois alors de rajouter quelques derniers qualificatifs pour toi ! pleurnicharde, peureuse, trop fragile, poupée de verre…
  • Tu es méchant !
  • Non objectif ! Madame vous être la science même en amour… Doctus cum libro vous l’étiez… cette nuit vous avez mis en application vos vastes connaissances.
  • Là tu es gentil !
  • Non impressionné par toi !
  • Tu as assez mangé ? Encore un verre de vin ?
  • Non rien ! Plus rien !
  • Tu veux qu’on retourne dans la chambre
  • Oui !
  • Tu souhaites dormir !
  • Non je souhaite être à côté de toi et profiter de ta présence, de ton parfum, de tes mots… Et plus si l’envie nous en reprend.

 

 

 

 

Publicités