Elle ébouriffonne sa vie ! Elle écrit ! Elle sourit !

Elle nous tourbillonne les sens.

Elle nous tourbillonne les sens.

Elle écrit….
Elle sourit…

Elle transperce ces instants de vie
De ses mots acidulés.

Elle caresse ses moments d’envie
Et les couche sur le papier.

Sans cible, elle rit
ni sensiblerie, elle écrit.

De ses mots qui se lovent, se tortillent et se roulent
Naissent des phrases qui nous saoulent, nous chamboulent.

Elle nous tourbillonne les sens.
Elle, un arôme subtil, une senteur profonde…

Sensation, ressenti, évanescence….
Se mêlent à la sensualité de son monde.

Elle ébouriffonne sa vie
La colore, la peint, l’imagine
La sent, la ressent, la titille

Forte et puissante ou douce et câline
Entre l’émoi des mots
Et le poids des maux,
Elle dessine, elle crayonne
Ses envies lutines qui rayonnent

Mais toujours elle écrit
et elle nous sourit…

…. Mary

Merci Mary, le vent du hasard m’a emmené jusqu’au pays d’Avalon, jusqu’à toi. Les poésies d’hier et d’aujourd’hui, entre rêve et réalité d’une petite fée m’ont enchanté… Et je n’ai plus envie de te quitter !