Elles sont Belles Belles Belles comme les mots qu’elles lisent !

Sylvie Vartan surprise lisant

Sylvie Vartan surprise lisant

Marilyn Monroe lisant Ulisse : un homme du génie ne fait pas d'erreurs ; ses erreurs sont motivantes et ouvrent les portails de la découverte.

Marilyn Monroe lisant Ulysse : un homme du génie ne fait pas d’erreurs ; ses erreurs sont motivantes et ouvrent les portails de la découverte.

Adam et Eve lisant la presse du jour et le serpent se love en life.

Adam et Eve lisant la presse du jour et le serpent se love en life.

Marilyn Monroe lisant Ulysses : J'ai peur de ces gros mots qui nous rendent si malheureux.

Marilyn Monroe lisant Ulysses : J’ai peur de ces gros mots qui nous rendent si malheureux.

Madonna

Madonna plongée dans la lecture !

Des mots, des mots, éperdument jusqu’à demain

Des mots gourmands, comme des caresses livrées au matin,

Des mots gourmands, comme des caresses livrées au matin,

Des mots gourmands, comme des caresses livrées au matin,
Des mots délicats susurrés, murmurés, esquissés au creux de l’oreille,
Des mots encouragés, mordus, laissant de leur étreinte leurs traces passionnées sur l’épaule ou dans le dos,
Des mots apaisés, tendres, rusés, malicieux sur le sein. Sans oublier l’autre, de téton en tétin…
Des mots ronds, charnus, charnels, sensuels sur le ventre rebondi,
Des mots gourmands, avides, impatients. A en faire dresser la croupe. A en ouvrir les fesses…
Des mots secrets, intimes en forme de langues inquisitrices sur l’anus révélé, dans l’anus sublimé
Des mots enfin en forme de calice pour recueillir la rosée du matin.

Des mots à laisser des désirs pour la journée,
A rendre rieuse, épanouie, demandeuse, moqueuse…
Eperdument en attente du lendemain !